Les chroniques d’une créative – édito

Les chroniques d’une créative devenue entrepreneuse

Depuis que vous êtes petite, vous créez. Sans le savoir vous créez.

Souvenez-vous du navire en coque de noix que vous avez coloré avec vos bâtons de craie (oooh, la jolie voile en mouchoir de papier !).

Souvenez-vous du collier de nouilles, du bandeau de pirate (découpé dans le foulard de Maman), du téléphone high-tech conçu avec deux pots de yaourts et la fin de la pelote de Mamie, ou du moulin à vent fait d’un bâton et de bouts de papier soigneusement ficelés…

Souvenez-vous de vos cours d’EMT[1] : la fabrication de la pendulette avec un CD (superbe dans le salon !), le jeu de questions-réponses en papier d’aluminium, ou encore le sac en tissu-mousse.

Ça vous faisait plus vibrer que le cours de géo ou de maths, c’est certain.

Sans parler du prof sexy à qui vous faisiez votre plus beau sourire métallique en lui montrant votre dentition pleine de bagues.

Puis ont suivi les porte-clés scoubidous, les bracelets brésiliens, le collage de papier serviette sur une bougie.

Pendant ce temps, vous avez écouté papa et maman, vous avez passé votre bac, vous êtes rentrée en FAC et maintenant vous avez un VRAI métier digne de ce nom.
Mais à chaque pause « réglementaire » dans votre VRAI travail, vous avez le nez sur Internet pour regarder les réalisations des créatrices et vous abonner à leur Instagram afin de les suivre au plus près.
Vous vous extasiez. Vous ressentez même une pointe de nostalgie à l’idée de la créatrice que vous auriez pu être.

Maintenant, vous rénovez des meubles chinés (il faut dire que vous passez vos week-ends dans les vide-greniers). Vous passez une semaine à préparer le candy bar pour l’anniversaire de votre fils. Ce même candy bar qui sera dévoré en 10 minutes par les 6 enfants invités.
Vous avez piqué la machine à coudre de votre mère et les pots de peinture du voisin. Vous adorez les petits marchés de créateurs et rêvez d’oser un jour montrer vos créations.

Que vous soyez adepte d’une spécialité en particulier ou une insatiable touche-à-tout, vous sentez que vivre en marge de la sphère créative ne vous satisfait plus. Vous avez envie de vous plonger corps et âme dans cet univers et de dévoiler au grand jour LA créatrice qui sommeille en vous depuis toujours.

Vous vous reconnaissez dans ce portrait ? Alors les chroniques qui suivront sont faites pour vous !

Elles n’ont pour vocation que de vous amuser et, cerise sur le gâteau, vous apporter des conseils issus de ma propre expérience acquise en développant mes projets et mes envies depuis 2010.

[1] Education manuelle et technique, discipline dispensée au collège il y a quelques années…

Pour être sûre d’être informée de la parution de chaque chronique, je vous invite à nous suivre sur les réseaux sociaux >>>
ou à vous inscrire à la newsletter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *